Le calme, c’est ce que j’ai ressenti lorsque je suis entrée dans l’univers de Claire-Lise. C’est une passionnée, une artiste douée.

Elle travaille la terre. Elle a toujours eu besoin de liberté dans sa créativité.
Elle ne pratique par le tournage, mais préfère façonner ses objets à la main.
Elle façonne des sacs en argile, elle aime beaucoup les sacs (d’ailleurs, Claire-Lise a travaillé le cuir avant). Elle réutilise les techniques qu’elle a apprises ou observées petite : le travail du cuir, de la terre, la couture… Elle a un besoin de créer.
Elle a aussi une passion pour les bouleaux car il y en avait dans son jardin lorsqu’elle était enfant. Cet arbre a une écorce argentée et elle aime son côté graphique. Elle a peint des fresques magnifiques, je suis bluffée.
Pour ses tableaux, elle utilise rarement la peinture seule, il lui faut de la matière, du papier collé, froissé, il faut du relief toujours, elle ne fais pas de peinture toute seule.
Elle fabrique aussi des lampes en terre cuite et des lampes à partir d’objets de récupération. Des lampes à partir de livres qui sont fixés et tournent ensemble, j’adore cette création !
Elle créé en fonction de ce qu’elle trouve, des nids, des arbres, des branches, et tout ça dans une atmosphère d’hiver. C’est très peu coloré, ça respire le calme et la sérénité. J’imagine bien ses pièces dans un bureau l’hiver avec un feu de cheminée autour.

 

Le nid d’argile
Étiqueté avec :                

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *