Je suis allée à la rencontre de Laura un matin. Petite balade dans les Yvelines, dans la campagne. Je suis arrivée dans un lieu très sympa : le gîte de la roseraie. C’est sa maman qui tient le gîte et au petit déjeuner, vous aurez le plaisir de déguster du pain de la Budinerie. Laura, elle, elle peint.
Je vous laisse découvrir ses tableaux. Toute petite, elle était attirée par la création et les activités manuelles. Elle a commencé à peindre en année préparatoire avec le bac. Le thème imposé était celui de la peau et elle a eu envie de la peindre. Le résultat lui a plu et elle a commencé à faire des portraits. Ses professeurs l’ont encouragée à continuer. Aujourd’hui, c’est avec la peinture qu’elle s’exprime le mieux. Elle aime les portraits. Elle « sent » les portraits.
Mais regardez bien, ses portraits ne sont pas simples. Elle décrit sa peinture comme ambigüe. Je suis assez d’accord. Certains la trouvent apaisante d’autres très violente. On voit ce que l’on a envie de voir à un moment donné de sa vie.
Elle peint, en général, à partir des photos qu’elle prend. Il s’agit de personnes qu’elle a croisées dans sa vie. Une pause, une attitude qui lui parle et elle retranscrit dans sa peinture.
Elle est partie vivre aux Etat-Unis, et un professeur lui a dit « OK tu maîtrises le portrait maintenant mets-toi en danger ». Alors elle a commencé à peindre des situations. Il faut qu’il se passe quelque chose dans le tableau. Regardez bien, ce n’est pas figé. Il y a une histoire autour de ces visages.
La série des armes est particulière. C’est assez poignant.
La série des portraits d’enfants a démarré lors d’un voyage au Sénégal. Elle a pris beaucoup d’enfants en photo. Ils adorent ça. Ce sont des visages d’anges.
Sa peinture est devenue très colorée après la Californie. La luminosité a apporté une palette de couleurs vives à ses tableaux.
Elle co organise avec sa maman, dans le gîte « L’art est dans le pré », une manifestation de créateurs locaux. L’idée est de se faire connaître au grand public. Vous imaginez bien que j’aime !
Contrairement à sa peinture qui est vive et colorée, Laura est calme, douce et tranquille. Nous avons eu une conversation très agréable dans un salon de campagne. Il y avait tous ses tableaux autour de nous car elle préparait l’exposition de l’art est dans le pré pour le lendemain. Entourés de tous ses visages aux expressions très prononcées, j’étais troublée par certains. Peinture très intéressante qui ne laisse pas indifférent.

 

 

Haut les coeurs, haut les couleurs !
Étiqueté avec :                    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *