Une vie entre modernité et histoire ancienne

Un parcours hors normes

C’est le matin , je roule fenêtres ouvertes dans la campagne.. J’apprécie la beauté du paysage. J’arrive à Méré chez Colibri Zen. Lara m’accueille très gentillement et me propose un thé ou un café. Je choisis le thé. Ils sont servis avec un mantra. Tout ceci met de bien bonne humeur.

Lara est née à Montélimar et a suivi des études à Montpellier pour devenir Egyptologue. Passionnée de langues anciennes, elle a la compétence de traduire les hiéroglyphes. C’est bien la première fois que je discute hiéroglyphes avec quelqu’un, j’adore ! Je lui demande pourquoi ce métier, elle répond simplement qu’il répondait à deux critères essentiels alors : il alliait le côté soif de connaissances et le côté manuel à 4 pattes dans la boue (sic).

Sa maitrise d’histoire en poche,  Lara a rencontré son mari et l’a suivi à Paris. Elle a ainsi continué à étudier l’égyptologie grecque à la Sorbone… (a ce moment de l’interview, je n’ai pas encore deviné comment Lara est arrivée à Colibri Zen !!)

L’argent sans le bien-être

Puis revirement total, Lara a l’opportunité de devenir manager dans le prêt à porter de luxe  pour une très grande marque de vêtements. Elle se dit et puis pourquoi pas gagner beaucoup d’argent !?

Le rythme éffrené aura eu raison d’elle, elle en sort avec un burn out qui va lui sauver la vie si je puis dire !

Elle se retire alors quelques semaines dans un Monastère bénédictin dans le Lubéron.

Elle reprend le travail en gérant une galerie d’Art qui accueille une vingtaine d’artistes. Elle reprend le travail passionnément comme elle sait le faire, elle retravaille 7/7 jours. Le monde de l’art contemporain lui ouvre des portes dans monde entier. Elle retrouve les racines historiques de ses études; et Lara sait que déjà avec son savoir, ses envies, ses nouvelles connaissances, sa vie va changer. Elle décide alors de proposer des méthodes de bien être à vous, à tous.

Des méthodes ancestrales

Entre temps, elle est devenue pratiquante de sophrologie et de shiatsu. Elle se forme alors avec Michel Odoul, auteur du best seller « Dis-moi où tu as mal, je te dirai pourquoi ». Le shiatsu est frère de l’acupuncture : se pratique au toucher sans aiguille. Lara sait comment redonner vie à votre vitalité, à votre sentiment de bien être. Elle se forme encore et toujours à plusieurs pratiques issues de la médecine chinoise ancestrale.

Lara me confie alors que finalement tout est clair et tout est lié dans sa vie. Elle travaille dans le bien être avec des techniques ancestrales, sa famille vit dans un village en Ardèche avec des toilettes sèches, la permaculture dans le jardin, les énergies sont renouvelables….

Je me fais une idée très positive du travail de Lara. Le bien être regroupe tellement de disciplines qu’il est toujours difficile d’en parler… Mais Lara est une boulimique de connaissances et a une soif d’apprendre jamais assouvie, aussi lorsqu’elle me dit qu’elle se lance dans la médiation, je sens que c’est extrêmement sérieux, dans le yoga nidra (dit le yoga du sommeil : visualisation positive avant de dormir) je sais que Lara va développer cet apprentissage pour ses clients.

Et puis je peux vous l’avouer, j’ai découvert le shiatsu ce jour-là avec quelques minutes rien que pour moi pour me montrer les bienfaits immédiats. Je ne pensais pas que cela pouvait faire cet effet là. Je ne vous le décrirai pas , vous ne me croiseriez pas…. Mais pourtant…. Un moment très fort ! Merci Lara !!

Le bien-être 2.0

Nous n’avons pas fini d’en entendre parler, croyez-moi. Elle me parle nouvelles technologies et m’explique à demi mots ses projets d’avenir. Je ne peux rien dévoiler dans cet article, mais je vous donnerai de ses nouvelles pour un projet résolument tellement moderne dans l’ère du 2.0 utilisant les techniques millénaires…. Nous avons tout à réapprendre je crois.

 

Le bien-être par Lara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *