Si je vous dis un serpent, un crocodile et des lettres, …???
La réponse est Serpodile !

Quesaco?
Elisabeth est maman de 4 enfants (respect). Sa fille ainée handicapée avait des soucis d’apprentissage dans l’écriture. Elle a ainsi été suivi par un professionnel ergothérapeute. La méthode était élaborée par cette personne pour sa fille uniquement. Il s’agissait de fiches élaborées à la main à mettre dans des pochettes plastiques pour écrire avec un stylo effaçable.
Elisabeth trouvait l’idée très bonne et efficace et s’est dit logiquement mais pourquoi ne pas créer une méthode pour tous les enfants qui ont des problèmes dans l’apprentissage? Elle a donc changé de vie.
Et Serpodile est né. Serpodile c’est le nom du doudou de sa fille : une contraction entre serpent et crocodile.
L’idée de la méthode est d’avoir un certains nombre de signes de base qu’on apprend à l’école comme la canne, la boucle, le rond….et ainsi Elisabeth a découpé toutes les lettres cursives de l’alphabet.
L’objectif est que chaque enfant puisse tout décomposer de manière verbale en décrivant leur geste. Cette méthode s’adresse aux enfants dyspraxiques mais en fait à tous les enfants en apprentissage.
Les 3 autres enfants de la famille ont utilisé cette méthode ludique avec succès d’ailleurs.
Concrètement, Serpodile propose des cahiers avec un espace pour délimiter l’espace (côté rassurant pour l’enfant). C’est joli : la terre en bas, le ciel en haut et un feu vert à gauche et rouge à droite.
Prenons le a par exemple : en cursive on le décompose comme suit : un rond et une canne à l’envers. L’enfant essaie et le dit et le tour est joué.
Après son expérience professionnelle d’informaticienne, Elisabeth a suivi une formation en gestion mentale afin de mieux comprendre ce qui se passe dans les petites têtes des enfants et de bien construire sa méthode. Son côté cartésien et méthodique transparaît dans sa méthode : c’est joli, agréable, ludique et surtout bien construit et logique.
En plus des cahiers, Serpodile propose des applications pour tablettes et pour smartphones. J’ai essayé, c’est très sympa. Une petite voix (celle de ses enfants enregistrés) vous dit bravo ou non pas comme ça de façon très douce.
Plusieurs écoles ont déjà commandé cette nouvelle méthode.
Mais c’est une affaire de famille : maman a créé la méthode, papa la développe, les enfants testent, jouent et parlent et les nièces des Etats-Unis parlent en anglais pour la version in english !
Elisabeth s’attaque maintenant au dictionnaire pour décomposer tous les mots en syllabes pour les enfants dysphasiques. Plusieurs enfants autistes utilisent aussi cette méthode.
 On ne peut qu’être admiratif devant ce travail titanesque de transformer des choses inabordables en jeu pour certains enfants qui les conduit naturellement sur le chemin de l’écriture. 
J’aime, j’approuve, j’encourage le développement de cette entreprise. Bravo !

 

 

 

Une méthode d’apprentissage à l’écriture pour nos petits

2 pesnées sur “Une méthode d’apprentissage à l’écriture pour nos petits

  • 22 mars 2014 à 9 h 53 min
    Permalien

    Application téléchargée sur ipad le lendemain mon fils de 5 ans me demandait d acheter le cahier
    En 2 jours il écrivait les lettres sans problème sur 1 cahier classique
    Il est gaucher et avait tendance a tracer les lettres à l envers
    Méthode à conseiller à toutes les mamans qui ont des enfants ayant des difficultés en graphisme
    Véronique

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *